AMMAREAL : Librairie solidaire en ligne ou apologie du livre d’occasion

Le développement durable est un sujet qui me tient très à cœur. En effet, lorsque je me procure un livre, j’aime vérifier que je ne trouve pas le livre d’occasion avant de l’acheter (surtout pour les grosses maisons d’édition). Ammareal est un très beau projet de libraire solidaire en ligne que je souhaitais vous présenter dans cet article, car il mérite d’être connu. Si j’ai beaucoup de respect et de gratitude pour l’entreprise Amazon, pour l’accès aux livres que celle-ci donne à tous, ainsi que son soutien aux auteurs autoédités, il reste important de proposer des alternatives.

Cet article présente la librairie solidaire en ligne Ammareal, sur laquelle vous pouvez vous procurer des livres d’occasion.

Ammareal nous soutient : les livres achetés sur Ammareal via les liens de cet article engendrent une commission pour le blog.

old books, book, old
praying, bible, reading bible
book, rose, book mark

Pourquoi acheter un livre d'occasion ?

Aspect économique du livre neuf

asian, woman, girl

Avant de prononcer de grands discours sur l’écologie, pensons à notre propre porte-monnaie. Les livres d’occasion, c’est moins cher. Qui n’a pas déjà acheté une pile de bouquins pour 1 € dans un vide-grenier ? Sur Leboncoin ou Vinted, vous trouverez des caisses de livres pour un prix dérisoire. Sur Ammareal, le sujet de cet article, les livres sont très bon marché également.

Impact écologique du livre neuf

Chaque objet (livre ou autre), mis sur le marché, demande de nouvelles ressources et un transport sur de grandes distances. Même si je refuse de cracher sur l’industrie du livre neuf, car je la repescte et j’en suis une actrice, j’aime garder à l’esprit que chaque année, des milliers de livres invendus sont « mis au pilon », c’est-à-dire détruits. Pourtant, de nombreuses ressources ont été consommées pour en arriver là. 

On parle souvent de déforestation, sans penser à l’eau douce utilisée pour fabriquer un ouvrage. Rien que pour la France, l’industrie papetière se classe au second rang pour la consommation d’eau douce. (Attention, il n’y a pas que les livres dans l’industrie papetière, le livre ne représente que 6 % du tonnage de papier produit en France.) Ce rapport nous annonce un chiffre de 7,4 % de consommation des prélèvements d’eau douce.

Au niveau européen, les chiffres sont les suivants, selon ce document de la Commission européenne : « 17 % de l’eau captée est destinée au service public d’approvisionnement en eau (notamment les foyers, le secteur public et les petites entreprises) et 15 %, à l’industrie. La moitié de l’eau captée est utilisée par les industries chimiques et pétrolières à des fins de production, les industries métallurgique, papetière et alimentaire consommant la majorité de l’eau restante. »

Heureusement, le recyclage du livre est en essor, et certains imprimeurs se dotent de labels écologiques : PEFC ou Imprim’vert par exemple.

Attention : cet article n’a pas vision à faire culpabiliser ses lecteurs sur leurs actions, simplement à les informer pour faire leur propre choix par la suite.

Impact humain du livre neuf

Contrairement à la production de vêtements ou d’électronique, le secteur du livre en France a très bien résisté à la délocalisation. En France, 69 % des livres sont imprimées sur le territoire selon ce rapport. Les dix plus gros éditeurs français font appel à l’étranger pour imprimer les livres, surtout pour de gros tirages prévisibles et pour les livres pour enfants. Pour savoir où sont imprimés vos livres, pas de problème, c’est indiqué sur la dernière page.

Par contre, les composants des encres utilisées dans l’imprimerie sont classés comme toxiques dans le Dictionnaire de toxicologie clinique. Pour en apprendre plus sur la composition des encres, vous pouvez consulter ce site. Peu importe le lieu d’impression des livres, il faut garder à l’esprit que des personnes sont tous les jours en contact avec des composés potentiellement toxiques.

Ammareal créée de l’emploi dans le livre d’occasion, notamment en créant des CDI pour des salariés souvent issus de quartiers prioritaires, au parcours parfois difficile, ce que je salue.

kids, book, apples

Livre d'occasion : Qu’est-ce que je peux trouver sur Ammareal ?

woman, book, clutching

De tout ! Des livres pour enfants, des romans, des livres de science, d’économie, des livres professionnels, des livres d’histoire, des livres sur l’art, des encyclopédies, des livres en anglais, des Bds, et des livres scolaires.

Si vous aimez les beaux livres, la catégorie perles rares devrait vous plaire.

Et bien sûr, vous trouverez des romans historiques et des romances historiques (je perds pas le nord !)

Participez à l’aventure en donnant vos livres (pour les professionnels uniquement)

Chaque année, les bibliothèques, médiathèques, universités et associations procèdent à un désherbage. Il s’agit de trier et renouveler les collections. Une fois ce tri effectué, il est possible de donner une seconde vie à ces livres en les confiant sous forme de dons à Ammareal.

Quels sont les critères de reprise des livres ?

bed, book, man

La quantité minimale pour procéder à un don est de 2000 livres. Les livres des particuliers ne sont pas repris.

L’entreprise reprend tous vos livres en France métropolitaine, peu importe la langue, l’âge ou le genre. En effet, même les livres techniques et universitaires sont repris. Les livres de bibliothèques sont repris directement avec leurs protections, tampons, etc. Les seules exceptions sont : les encyclopédies, Sélections du Livre, Reader’s Digest © et les magazines. Les livres doivent également être dans un état correct : pas de reliures cassées, de pages manquantes ou de couvertures déchirées.

Comment ça fonctionne ?

Les cartons et le transport pour les livres sont fournis par Ammareal et ne coûtent rien aux établissements qui donnent les livres. Il faudra simplement empaqueter les livres dans les cartons.

Ammareal reverse une partie du prix de la vente aux donateurs.

Écoles et associations : vous pouvez recevoir des livres d'occasion

Pour plus d’information, veuillez contacter directement Ammareal.

pencils, colored pencils, art

Cet article vous a présenté Ammareal, un libraire solidaire en ligne. Allez faire un tour sur leur site aujourd’hui pour chiner votre prochaine lecture !

Ce concept vous plu ? Partagez-le et dites-nous quels livres vous avez ajouté à votre pile à lire ! Pinez cet article sur Pinterest pour le retrouver à tout moment !

Entrez votre email ci-dessous pour recevoir gratuitement « Ruines » (roman historique)
Couverture Roman gratuit RUINES