Roman Uchronie : Vampyria de Victor Dixen – Résumé, Chronique et Avis – Sans Spoiler.

La Cour des Ténèbres est le dernier roman de Victor Dixen, premier de sa nouvelle saga « Vampyria », qui se composera de douze tomes.

Après nous avoir emmenés sur Mars avec sa saga « Phobos », l’auteur français nous transporte pour un voyage uchronique avec ce roman fantastique inédit. Envie de découvrir ce qu’aurait été notre monde si Louis XIV avait été transformé en vampire au lieu de mourir ? Si oui, alors cette chronique est faite pour vous. Je vous présente Vampyria.

Cet article se compose d’un résumé, d’une chronique, et d’un avis en français sur le roman uchronique Vampyria.

Couverture du roman Vampyria, sur une liseuse Kindle.

La cour de ténèbres : Résumé du tome 1 de « Vampyria »

La cour des ténèbres est le premier tome de la saga uchronique « Vampyria ». Voici le résumé :

« Tu vas t’épanouir à Versailles telle une fleur exotique. Les vampyres du palais raffolent de tout ce qui sort de l’ordinaire. Mais attention : la Cour des Ténèbres a ses codes, ses pièges mortels, et le moindre faux pas s’y paye au prix du sang… »

En l’an de grâce 1715, le Roy-Soleil s’est transmuté en vampyre pour devenir le Roy des Ténèbres. Depuis, il règne en despote absolu sur la Vampyria : une vaste coalition à jamais figée dans un âge sombre, rassemblant la France et ses royaumes vassaux. Un joug de fer est imposé au peuple, maintenu dans la terreur et littéralement saigné pour nourrir l’aristocratie vampyrique.

Trois siècles plus tard, Jeanne est arrachée à sa famille de roturiers et catapultée à l’école formant les jeunes nobles avant leur entrée à la Cour. Entre les intrigues des morts-vivants du palais, les trahisons des autres élèves et les abominations grouillant sous les ors de Versailles, combien de temps Jeanne survivra-t-elle ?

Vampyria

à propos de l’auteur de « Vampyria » : Victor Dixen

Portait de l'auteur Victor Dixen.
Harmonia Amanda, CC BY-SA 3.0 , via Wikimedia Commons

Victor Dixen est un auteur franco-danois qui écrit des romans destinés à la jeunesse. Il s’essaie dans plusieurs genres, notamment la SF avec « Phobos », une saga où des adolescents sont envoyés sur Mars, ou encore à l’uchronie, plus récemment, avec « Vampyria », le sujet de cet article. Le point commun entre ses romans est des personnages principaux féminins au caractère bien trempé.

J’aime beaucoup cette citation de l’auteur : « Beaucoup d’auteurs passent du roman adulte au roman jeune adulte parce qu’ils retrouvent une forme de liberté. Le problème avec la littérature française c’est qu’elle est tellement obsédée par le style qu’elle en oublie l’histoire. Les jeunes ont besoin d’être emportés par une histoire et des personnages dès la première page et jusqu’à la fin d’un livre. »

Chronique de La Cour des Ténèbres, le tome 1 de « Vampyria »

C’est le premier roman de Victor Dixen que j’ai lu. J’avais été très attirée par les vampires et le fait que ça se passe à Versailles (vous connaissez mon amour pour les châteaux !).

Dans un 2015 alternatif, où le règne de Louis XIV ne s’est jamais arrêté, car il est devenu un vampire, Jeanne, une roturière auvergnate se retrouve embarquée à Versailles… dans une école pour nobles dont le rêve est d’entrer à la cour du roi (le roy), où vivent les vampires (écrit vampyres dans le livre).

J’ai beaucoup apprécié ce roman original que j’ai lu rapidement, malgré le fait qu’il soit écrit trop « jeunesse » à mon goût. J’ai du mal avec le mélange de vocabulaire soutenu et le texte au présent. Je trouve que ça sonne étrange, mais je consomme peu de littérature jeunesse donc je n’en tiens pas rigueur dans ma note.

Les personnages ont tous un secret qui est dévoilé petit à petit dans le livre, si bien qu’on est toujours surpris. Les retournements de situation ne nous laissent pas en reste, et on a envie de dévorer la suite. (Sans jeu de mots) Rien ne se passe comme prévu. Des amis qui ont lu d’autres romans de l’auteur parlent même de « retournements de situation à la Victor Dixen » ! Si vous aimez être surpris, Vampyria saura le faire pour vous.

Gros bémol sur les scènes de « saignées » qui ont lieu deux fois dans le livre, que j’ai dû passer. Sur Goodreads, certains parlent de « gore », mais je n’irais pas jusque là. Est-ce que vous craignez le sang comme moi ? Si oui, il y aura des passages à survoler ! Ça n’enlève absolument rien à l’histoire, et au moins ça nous plonge bien dans le « vif » du sujet, si je puis dire.

Je suis impatiente de lire la suite, qui est prévue pour juin 2021, comme on le verra plus tard dans l’article.

Note : 4/5 ⭐⭐⭐⭐.

La saga : « Vampyria »

Victor Dixen nous gâte, puisque « Vampyria », c’est une saga. Et pas qu’un peu… Puisque c’est non pas une, mais trois trilogies qui sont prévues, pour un total de douze tomes !

Pour l’instant, seul le tome 2, la Cour des Miracles est sorti, tout récemment : le 17 juin 2021. Je l’ai précommandé, et il m’attend sur ma Kindle. Je posterai évidemment mon avis ici une fois que je l’aurai terminé !

Résumé : Tome 2 de « Vampyria » : La Cour des Miracles

Le deuxième volet de la saga Vampyria de Victor Dixen. Une enquête haletante dans les bas-fonds de Paris, Ville-Lumière devenue capitale des ombres.

À la Cour des Miracles, les rêves les plus merveilleux prennent vie… les cauchemars les plus effroyables aussi.

Aux yeux de Versailles, Diane de Gastefriche est l’écuyère favorite de Louis XIV l’Immuable, le vampyre suprême qui depuis trois cents ans impose son joug sanglant à la France et à l’Europe.
En réalité, elle se nomme Jeanne Froidelac : elle appartient à la Fronde, organisation secrète œuvrant au démantèlement de l’empire du Roy des Ténèbres. Dans le ventre de Paris apparaît une mystérieuse vampyre renégate, régnant sur une cour souterraine peuplée de goules et d’abominations. Louis charge ses meilleurs écuyers de capturer cette rivale insaisissable et de s’approprier son armée : celle-ci le rendrait plus puissant que jamais.

Jeanne parviendra-t-elle à éliminer la Dame des Miracles avant que les autres écuyers la livrent au Roy des Ténèbres ?

À travers ce nouveau volet de la saga Vampyria, Victor Dixen s’empare de la figure du vampire et entraîne les lecteurs dans une aventure fantastique et frissonnante, menée tambour battant. Une plongée palpitante dans les ombres d’un Grand Siècle éternel. Une épopée de fantasy baroque aux confins du temps.

Couverture du livre La cour des miracles Victor Dixen

Une théorie sur le Tome 2 de « Vampyria » : La Cour des Miracles

Le tome 2 de Vampyria, La Cour des Miracles, ça me fait immédiatement penser à Notre-Dame de Paris, par Victor Hugo, pas vous ? En plus d’avoir le même prénom que l’auteur du XIXe siècle, Victor Dixen nous propose dans le tome 1 un personnage qui m’a bizarrement fait penser à un certain Quasimodo. À voir jusqu’où iront les similitudes dans ce tome 2…

Je ne sais pas vous, mais je meurs d’impatience.

Cet article vous a présenté le roman La Cour des Ténèbres.

Envie de lire un roman historique ? Découvrez 10 autres idées de romans historiques à lire.

Pinez l’image ci-dessous sur Pinterest pour retrouver l’article à tout moment !

Couverture du roman Vampyria, sur une liseuse Kindle.
Entrez votre email ci-dessous pour recevoir gratuitement « Ruines »
Couverture Roman gratuit RUINES